1. Accueil
  2. carpet
  3. Johannes Boe investit

Johannes Boe investit

Après quatre années de vie à Oslo, la famille Boe déménage à Kongsvinger, une petite cité située à 90km au nord-ouest de la capitale.

Johannes, son épouse et leur petit garçon, attendent en ce moment, dans un appartement, la fin de la construction de leur nouvelle maison.

"Ce mois de mai était un peu stressant avec ces changements mais aujourd'hui nous sommes ravis, et nous nous sommes déjà faits à notre nouvelle vie" indique Johannes Boe à TV2.

Le triple vainqueur du général, qui avait l'habitude de s'entrainer dans des conditions parfaites à Oslo, doit en revanche composer avec les infrastrucutures vieillissantes de Kongsvinger.

Johannes Boe investit

Du coup il a lui même passé commande de matériel pour pouvoir bosser son tir, en attendant une possible réfection des pistes de ski de roues, en mauvais état. "Il me faut faire le tour des milieux économiques de Kongsvinger" pour trouver de l'aide" ajoute t'il.

Mais son plus grand investissement, outre sa nouvelle maison, c'est l'achat d'un tapis, très moderne, pour faire du ski-roues dans sa salle de fitness.

Un engin dernier cri, payé 150 000 euros à la société Suédoise Rodby. "C'est une grosse somme mais j'investis aussi pour l'avenir car j'ai l'intention de progresser encore, d'améliorer ma façon de m'entrainer.

Ce tapis me permettra de skier au sous-sol de ma maison et il possède de nombreuses fonctions. Je peux règler la vitesse, je peux skier en descente, sur le plat, en montée et même télécharger les fichiers GPS des pistes de coupe du monde et le tapis s'adaptera sur demande.

Je pense que je pourrais optimiser ma façon de travailler et joindre aussi l'utile à l'agréable en regardant par exemple des matches de Premier League (football) tout en skiant sur mon tapis."

Johannes Boe a même demandé à son constructeur de terminer la salle de fitness avant le reste de la maison afin de pouvoir travailler sur son nouvel engin dès cet automne.

"L'hiver passé, j'ai senti la concurrence des plus jeunes et ce tapis fait partie de la motivation supplémentaire née de cette nouvelle rivalité" conclu le Norvégien.