1. Accueil
  2. carpet
  3. Lyon-West Ham : pour l'OL, une fin de saison en forme de chemin de croix

Lyon-West Ham : pour l'OL, une fin de saison en forme de chemin de croix

Les scènes chaotiques aperçues en fin de match au Groupama Stadium sont à l’image de la saison de l’Olympique lyonnais. Alors que Lyon vient d’être éliminé par West Ham en quart de finale retour de la Ligue Europa, jeudi 14 avril, (1-1, 0-3), plusieurs supporters descendent des tribunes pour s’en prendre aux stadiers derrière les buts et tenter d’envahir la pelouse. Le filet de sécurité fait son travail mais l’instant est saisissant : Lyon est sorti sans gloire de la Ligue Europa, humilié par les Hammers, et n’aura probablement pas grand-chose à retenir de son exercice 2021-2022.

Des incidents dans les tribunes du Groupama Stadium après la défaite de l'OL face à West Ham.

Les supporters lyonnais malmènent les barrières du stade, la sécurité est obligé de s'employer. pic.twitter.com/HUXhAkn6N1

— RMC Sport (@RMCsport) April 14, 2022

Pendant ce temps, les joueurs lyonnais se sont rapidement éclipsés de la pelouse, sans un geste de remerciement à destination des supporters. Seul Moussa Dembélé, capitaine du soir, reste au bord du rectangle vert pour répondre aux questions des diffuseurs. Évidemment, l’interrogation principale porte sur les espoirs lyonnais en cette fin de saison : éliminé de la Coupe de France, 10e du classement en Ligue 1 et loin des places qualificatives pour la Coupe d’Europe, que peut encore espérer Lyon ?

"Le club avait fait de cette Coupe d’Europe l’objectif prioritaire", a expliqué Karl Toko Ekambi en conférence de presse après le match. Comme un aveu du fait que les Lyonnais ont lâché la Ligue 1 il y a longtemps déjà. Mais en faisant "tapis" sur la Ligue Europa, Lyon marchait sur un fil et a chuté. Le réveil vendredi matin risque d’être difficile, comme les prochains matchs de championnat.

L'OL intermittent du spectacle

Jusque-là, Lyon traversait une parenthèse enchantée sur la scène continentale. Neuf matchs, aucune défaite et la sensation que les Lyonnais étaient capables de hausser leur niveau de jeu lors des grandes soirées européennes. En remportant la Ligue Europa, dont il avait atteint le dernier carré en 2017, Lyon se voyait déjà qualifié pour la prochaine édition de la Ligue des champions.

Lyon-West Ham : pour l'OL, une fin de saison en forme de chemin de croix

Le retour sur terre sera compliqué à vivre pour l’OL, surtout après cette frustrante élimination face à une équipe de West Ham prenable. À l’aller comme au retour, les Lyonnais se sont sabordés et regretteront longtemps de ne pas avoir su concrétiser leurs occasions. Mais quand bien même l’OL parvenait à se sublimer en Coupe d’Europe, la réalité du terrain finit toujours par rattraper les plus rêveurs.

La réalité, c’est que Lyon affiche depuis le début de la saison, pour son statut de club qui vise les trois premières places, un niveau indigent en championnat tous les week-ends. "Ce match retour est fidèle au reste de la saison : ils ont joué 30 minutes et puis c’était terminé", se plaint Blaise, venu de Paris pour assister à la rencontre. Une équipe incapable d'enchaîner trois victoires d’affilée en Ligue 1 peut difficilement envisager de rejoindre le dernier carré d’une compétition européenne. Voire un quart de finale.

Une élimination qui pourrait avoir de lourdes conséquences

Mais Lyon avait réussi à se hisser à ce stade de la compétition, comme par miracle, et se prenait déjà à rêver grand. "J’ai eu une vision. Je pense que c’est la bonne", annonçait de manière prophétique Jean-Michel Aulas fin mars. Deux semaines plus tard, le président de l’OL se trouve dans une situation embarrassante : il avait déjà posé un ultimatum à Peter Bosz plus tôt dans la saison. Comment l’entraîneur néerlandais pourrait rester, après une telle déconvenue et une année ratée dans les grandes largeurs ? Bosz a expliqué après le match ne pas avoir l'impression de voir son poste "menacé".

Du côté de l’effectif, cette élimination appelle évidemment à des changements. Aucun leader ne s’est manifesté jeudi soir alors que l’OL coulait sur la pelouse du Groupama Stadium. Les joueurs ont été visés en fin de rencontre par les supporters qui ont sorti deux banderoles à leur encontre : "Bougez-vous le c…", "allez-vous faire en…..". Jusque-là cléments et présents derrière leur équipe, avec l’espoir de remporter la Ligue Europa, les supporters lyonnais pourraient bien faire volte-face en cette fin de saison. À l’image des nombreux sifflets qui sont descendus des tribunes en fin de match.

-3 - Battu par West Ham (0-3), Lyon a subi sa co-plus large défaite à domicile en compétition européenne après celles face à Mönchengladbach en 1974 (2-5), aux Rangers en 2007 (0-3) et au Bayern Munich en 2010 (0-3). Camouflet. #OLWHU pic.twitter.com/49BnndQKgd

— OptaJean (@OptaJean) April 14, 2022

"Je n’ai pas les mots. Ce soir, le stade était le douzième homme mais malheureusement, il en manquait onze autres", regrette Sylvain, membre du groupe Lyon 1950 et présent dans les travées du Groupama Stadium ce soir. Comment apaiser la fronde naissante ? Grâce à la Ligue 1, selon Toko Ekambi. "C’est par ces matchs de championnat qu’on va essayer de tirer quelque chose de cette saison", a expliqué l’attaquant lyonnais après le match. "Il va falloir une fin de saison extraordinaire", a analysé Bosz en conférence de presse après la rencontre.

@OL NS sommes tous très tristes de cette élimination, comme Barça, ou https://t.co/ykAA2lTFd8 ne servirait à rien de pénaliser encore plus le club par des réactions de haine peu en rapport avec le sport:il reste 7 matchs pour sauver 1saison trop difficile aidez l’institution OL

— Jean-Michel AULAS (@JM_Aulas) April 14, 2022

Lyon n’est qu’à 5 points de la 5e place, qualificative pour la Ligue Europa Conférence. Un mince espoir alors qu’il reste sept matchs à jouer en Ligue 1. "Je crois à une remontée parce que je suis supporter donc je vais suivre la fin de la saison et espérer qu’ils sauvent ce qui peut l’être en championnat", soutient Blaise. Mais le supporter de l’OL ne veut pas oublier qu’il faut "déjà préparer la suite". Sans effacer le contenu d’une saison décidément plus que décevante.