1. Accueil
  2. carpet
  3. Voici à quelle fréquence vous devriez changer de rasoir

Voici à quelle fréquence vous devriez changer de rasoir

Le rasoir fait vraiment partie de ces outils dont on ne sait pas évaluer le temps d’utilisation idéal. En même temps, ce dernier dépend de nombreux facteurs pouvant différer pour chacune d’entre nous. Cela dépend d’abord du type de rasoir utilisé, de la densité de poils de chaque personne mais aussi de la fréquence à laquelle on s’astreint (ou pas) à les éliminer de nos vies. Bref, c’est un vaste sujet. Mais que risque-t-on finalement quand on n’en change pas souvent ? Faisons d’abord une première mise au point…

Les risques quand on ne change pas assez souvent de rasoir

Une lame qui a été beaucoup utilisée coupe avec moins de précision et peut même venir accrocher la peau. Si vous constatez que votre rasoir commence à faire sa forte tête, ne forcez pas, changez simplement la lame, ou le rasoir complet s’il est jetable et prenez-en un autre qui pourra faire son travail correctement. Vous gagnerez du temps, de l’énergie et éviterez de finir avec les jambes, les aisselles ou pire, le maillot en sang.

Ne l’oubliez pas : l’efficacité d’un rasoir dépend en partie de sa ou ses lames qui peuvent, au fil du temps s’oxyder, rouiller ou se faire coloniser par les bactéries. Des lames rouillées doivent être jetées tout de suite même si votre vaccin du tétanos est à jour. D’après le dermatologue Purvisha Patel interviewé par Byrdie :

« Si vous utilisez un rasoir émoussé, la peau sera traumatisée pendant le rasage. Cela peut augmenter le risque d’infection, de cicatrisation et peut décomposer le collagène dans la région touchée. »

Si votre lame est propre mais que ça fait un moment qu’elle traîne sur le bord de du lavabo ou de la douche, sachez qu’il est possible qu’elle contamine votre peau de bactéries ce qui peut engendrer boutons et dans les cas les plus extrêmes, un staphylocoque. Des joyeusetés dont on se passerait bien…

Voici à quelle fréquence vous devriez changer de rasoir

Au bout de combien de temps faut-il donc en changer ?

Très facile à utiliser et plutôt efficaces pour retirer les poils sur toutes les zones du corps, les rasoirs classiques tiennent en moyenne 7 jours si vous les utilisez pour retirer les poils de vos aisselles, de votre maillot ou de vos jambes et 5 si vous les passez sur le visage. Parce qu’il est très précis, il est possible de l’utiliser sur les zones les plus intimes de votre corps (en faisant toujours très attention). Au terme de cette période, l’avantage c’est que vous avez simplement à jeter la lame pour en changer en gardant son manche initial.

Mais pourquoi sa durée de vie est diminuée de deux jours quand la lame est utilisée sur le visage ? Eh bien parce que la peau de cette zone a tendance à faire plus de boutons que sur d’autres endroits et les micro-coupures engendrée par le rasage peuvent venir contaminer de bactéries la lame très rapidement.

Si les rasoirs jetables sont des alliés qui peuvent nous sauver la mise en été ou juste avant une soirée, il n’est pas conseillé d’en faire votre compagnon de toutes les occasions. Parce que même si son prix semble peu cher à première vue, le fait qu’il faille en changer toutes les 5 utilisations rend son coût beaucoup moins avantageux si vous en faite votre rasoir de référence. Mais pourquoi doit-on en changer aussi souvent ? Eh bien car leurs coussinets et lames ont tendance à se détériorer très facilement au contact avec la peau mais aussi l’eau. Résultat ? La peau est irritée et mal rasée au bout de 5 utilisations : le signe ultime qu’il faut leur dire bye bye.

Si vous prenez soin à la fin de chaque utilisation, de bien retirer les poils de votre rasoir électrique, de rincer la tête amovible et de désinfecter le tout, dans ce cas votre outil vous servira jusqu’à deux longues années sans avoir à changer quoi que ce soit. En revanche, comme toujours, si vous constatez que la grille ou la lame est rouillée ou abîmée, allez les changer pour ne prendre aucun risque.

Comment allonger la durée de vie de son rasoir ?

Si le rasage peut abîmer la lame au fur et à mesure, ce n’est pas ce qui l’émousse le plus si l’on croit les dires de Benny Perez, Barber expert chez Pacific Shaving pour Byrdie :

« Les lames de rasoir ne s’émoussent pas si facilement. Ce qui cause vraiment les entailles et les coupures, c’est l’oxydation de la lame de rasoir. C’est ça qui la détériore. En d’autres termes, les 24 heures entre les rasages causent plus de dommages au rasoir que l’acte de se raser lui-même. »

Ok mais que faire ? D’après lui, il est recommandé de bien sécher votre rasoir après chaque utilisation et d’éviter de le conserver dans un environnement humide (comme la douche par exemple, son lieu de prédilection)…

Last but not least : n’utilisez pas le même rasoir sur les différentes parties de votre corps

Ça peut ajouter un niveau de contrainte supplémentaire à vos vies, mais il est important de notifier que les poils situés sur le visage ne sont pas les mêmes (en terme de densité ou d’épaisseur) que ceux qui se la coulent douce sur vos jambes par exemple. Utiliser le même rasoir pour ces deux parties pourrait donc s’avérer très agressif pour la peau de votre visage, voire totalement inefficace pour celle de vos jambes qui a tendance à être plus épaisse.

Vous savez tout !

À lire aussi :Les cosmétiques solides sont cool pour la planète, mais sont-ils efficaces et bons pour la santé ?

Crédits de l’image de une : @Helen Barth.