1. Accueil
  2. curtain
  3. Gaz, électricité : les bons gestes pour réduire votre consommation d'énergie

Gaz, électricité : les bons gestes pour réduire votre consommation d'énergie

La guerre en Ukraine met l'union européenne dans une situation délicate en ce qui concerne l'approvisionnement en énergie. L'UE dépend en effet à 40% du gaz russe et la multiplication des sanctions économiques contre Moscou font flamber les cours. À cela s'ajoute la baisse inédite de la production d'électricité nucléaire d'EDF. Une situation qui pourrait entraîner des difficultés à l'hiver 2022 si rien n'est fait. Le président de la Commission de régulation de l'énergie (CRE), Jean-François Carenco, a appelé, ce lundi, l'ensemble des Français à faire dès maintenant des économies d'énergie, au risque de faire face à des tensions d'approvisionnement l'hiver prochain. «Il y a urgence et chacun doit s'y mettre», a-t-il ajouté. Le Figaro dresse une liste de bons gestes à réaliser pour limiter votre consommation.

À découvrir

Débranchez vos appareils en veille

Une télévision LCD en veille consomme en moyenne 8 KWh par an. Ce n'est, certes, pas beaucoup, mais si vous laissez tous vos appareils électriques en veille, cela peut alourdir sensiblement et surtout inutilement votre facture électrique. Selon l'Ademe, l'Agence de la transition écologique, les éteindre peut permettre d'économiser jusqu'à 10% de la facture d'électricité (hors chauffage). Pensez donc à éteindre vos appareils lorsque vous ne les utilisez plus et s'ils ne sont pas munis d'interrupteur, comme certaines télévisions par exemple, optez pour une multiprise avec interrupteur pour plus de facilité. « Pour les lave-linge et lave-vaisselle, les veilles servent souvent à la détection des fuites d'eau et il n'est pas judicieux de les déconnecter », rappelle tout de même l'Ademe.

N'oubliez pas non plus de débrancher vos chargeurs de téléphone et d'ordinateurs portables lorsque ces derniers sont chargés. Une bonne habitude qui vous permettra de faire des économies tout en évitant d'avoir des câbles accrochés à chaque prise. Il est également important d'éteindre sa box internet lorsqu'elle n'est pas utilisée. Une box allumée 24 heures sur 24 consomme en effet plus de 200 kWh par an, soit autant que le lave-linge.

Pensez au mode «éco» de vos appareils

La plupart des lave-vaisselle et machines à laver sont dotés d'un mode « éco ». Suivant les modèles, il permet de consommer jusqu'à 45% d'électricité en moins. Attention cependant à ne pas confondre le programme « Eco » avec le programme rapide.

Pensez également à faire baisser la température lorsque vous utilisez votre machine à laver. En effet, laver vos vêtements à 30° nécessite trois fois moins d'énergie que si vous les lavez à 90°. N'utilisez donc les hautes températures que lorsque cela est vraiment nécessaire. Il est également important de faire fonctionner son lave-linge et lave-vaisselle que lorsqu'ils sont pleins. « La demi-charge du lave-linge consomme moins d'eau mais tout autant d'électricité », précise l'Ademe.

Essayez également de sauter l'étape sèche-linge dès que possible. Ce dernier utilise deux fois plus d'énergie pour sécher vos habits qu'il en a fallu pour les laver. Et en cas d'utilisation, pensez à bien essorer vos vêtements avant de les mettre dedans, cela vous permettra de l'utiliser moins longtemps.

À VOIR AUSSI - Pourquoi les prix du gaz varient si souvent

Nettoyez régulièrement vos appareils

Pensez à dépoussiérer régulièrement vos radiateurs pour qu'ils fonctionnent de manière optimale. Et à dégivrer votre réfrigérateur et votre congélateur car s'ils sont recouverts d'une épaisse couche de givre, ils peuvent consommer jusqu'à 30% d'énergie en plus. 1 millimètre de givre entraînant 10 % de surconsommation électrique.

Aérez régulièrement votre logement

Il est important d'aérer votre logement régulièrement. Ouvrir les fenêtres quand il fait froid peut sembler contradictoire mais un logement humide garde moins bien la chaleur. En aérant votre logement quelques minutes par jour, vous contribuez grandement à l'assainir et réduisez ainsi le temps de chauffe nécessaire pour atteindre la température voulue. Par ailleurs, si vous ouvrez les fenêtres n'oubliez pas de couper le chauffage afin de ne pas surconsommer.

Gaz, électricité : les bons gestes pour réduire votre consommation d'énergie

À lire aussiComment aménager une petite cuisine ?

Optimisez la consommation électrique de votre cuisine

La cuisine est l'un des postes les plus gourmands en consommation électrique, notamment en raison de la présence d'appareils de froid comme le réfrigérateur. Une première solution consiste ainsi à éloigner le plus possible les appareils générant de la chaleur de ceux générant du froid, car un réfrigérateur situé près du four consommera logiquement davantage.

En ce qui concerne la cuisson, il est recommandé de privilégier les plaques à induction pour des cuissons rapides, car elles permettent d'économiser jusqu'à 50 % par rapport à des plaques classiques. En cas d'utilisation de plaques électriques, il est très économique de couvrir les poêles et les casseroles lors de la cuisson. « Pour faire bouillir de l'eau ou cuire votre plat, mettre un couvercle permet de consommer 25 % d'énergie en moins », met en avant l'Agence de la transition écologique.

Il est également utile d'avoir des poêles et des casseroles dont le diamètre correspond à celui de vos plaques. Enfin, il est important de nettoyer les brûleurs. Si la flamme est jaune, cela révèle un manque d'oxygène, ils sont encrassés.

Attention à l'eau chaude

Pour limiter le coût résultant de l'eau chaude dans votre facture annuelle, plusieurs solutions existent. Il faut avant tout veiller à bien régler votre ballon d'eau chaude, à une température située entre 55 et 60 °C. Privilégier les douches aux bains permet de réduire par trois l'eau utilisée, et donc l'électricité nécessaire pour la chauffer.

Il est également intéressant d'Installer des mousseurs ou des réducteurs de débits sur les robinets. « Une douchette économe peut vous permettre d'économiser jusqu'à 75 % d'eau », explique l'Ademe. Pensez à laisser les mitigeurs des robinets sur la position froide pour que la chaudière ne soit pas sollicitée immédiatement au moment où vous ouvrez le robinet.

Autre astuce, entourer le ballon d'eau chaude et les tuyaux avec un isolant pour éviter les pertes de chaleurs. « Le calorifugeage est d'autant plus nécessaire lorsque le ballon d'eau chaude est installé dans un endroit non chauffé (garage, sous-sol…) et que les points d'eau sont éloignés du ballon d'eau chaude », décrit l'Ademe. De plus, ne laissez pas fonctionner le ballon d'eau chaude en période d'absence prolongée.

À lire aussiQu'est-ce que la prime à la conversion des chaudières ?

Prenez garde à l'éclairage

Pour économiser sur votre facture d'électricité, il est aussi important d'agir sur l'éclairage de votre logement, avant tout en choisissant des types d'ampoules basse consommation, ainsi qu'en adaptant la puissance de vos lampes en fonction de vos besoins. « Les lampes à LED consomment peu d'électricité et durent longtemps (jusqu'à 40 000 h), de quoi compenser leur prix d'achat. C'est la meilleure solution d'éclairage domestique, à condition qu'elles durent plus de 20.000 heures et soient classées A+ ou A++ sur l'étiquette énergie », précise l'Agence de la transition écologique.

Il peut être également judicieux dans certains endroits comme les escaliers d'opter pour des détecteurs de mouvement. Enfin, la règle d'or est de toujours vérifier que les lampes soient éteintes lorsque vous sortez d'une pièce, ou dans les pièces inoccupées.

Adaptez le chauffage

Attention à votre chauffage cet hiver. Les radiateurs électriques consomment énormément. « Il est inutile de chauffer toutes les pièces à la même température. Certaines pièces sont occupées toute la journée, mais d'autres, comme les chambres ou la salle de bains n'ont pas besoin d'une température élevée permanente. Autour de 20℃ dans les pièces à vivre, 17℃ dans les chambres, vous permettront de réduire votre consommation de chauffage. Et pour plus d'efficacité, installez une régulation et une programmation du chauffage », conseille l'Ademe.

Lorsque les températures se rafraîchissent, il est important de fermer toujours ses volets dès que la nuit tombe et de tirer les rideaux pour éviter que le froid rayonne dans le logement. Lors de périodes de grand froid, gardez les volets fermés même en journée si vous n'êtes pas à la maison pour freiner les déperditions de chaleur par les vitrages.

« Pour vivre dans un logement confortable et limiter ses factures de chauffage, la solution n°1 est d'isoler le toit, les murs, les planchers bas et les fenêtres », rappelle l'Agence de la transition écologique.

Enfin, dans le cadre de ses 10 propositions de mesures pour réduire rapidement la dépendance de l'Union Européenne envers la Russie en termes de gaz, l'Agence internationale de l'énergie demande aux consommateurs une baisse de 1° des thermostats.

Choisissez des appareils économes

Bien choisir vos appareils, qu'ils soient électroniques ou électroménagers, lors de leur acquisition ou de leur renouvellement, en vérifiant qu'ils soient économes, vous permettra de réaliser des économies d'énergie.

Qu'il s'agisse d'un ordinateur, d'un réfrigérateur ou d'un lave-vaisselle, veillez à privilégier les appareils classés au moins A+ pour bénéficier d'une consommation plus réduite qui se fera sentir sur l'année. Installer une chaudière plus économe pourra également vous permettre de réduire votre facture d'énergie. De plus des aides de l'État incitent les particuliers à le faire.

L'AIE suggère d'accélérer le changement des chaudières au gaz pour des pompes à chaleur et les mesures d'efficacité énergétique.

À lire aussiLa France aura suffisamment de gaz cet hiver

Comparez les fournisseurs de gaz ou d'électricité

Alors que l'on peut tout comparer sur internet, il est aussi possible de comparer les contrats des fournisseurs d'énergie. De belles économies annuelles sont à la clé. Le bon conseil étant de choisir un tarif fixe afin de ne pas voir sa facture augmenter avec les hausses de tarifs des fournisseurs.