1. Accueil
  2. curtain
  3. Tendances 2021 : La tête de lit se réveille !

Tendances 2021 : La tête de lit se réveille !

C’est un aménagement domestique devenu incontournable dans la chambre, sans doute sous l’impulsion des boutique-hôtels. Logique : la tête de lit séduit aussi bien par son aspect décoratif que pratique.

Dans l’inconscient collectif, la tête de lit tient un rôle particulier. Elle renvoie – excusez du peu – aux rois de France ! Symbole de puissance, alors à baldaquin avec ses lourdes tentures et ses passementeries, richement décoré, le lit du souverain est littéralement le siège du pouvoir, puisque c’est de là qu’il tient audience.

Tendances 2021 : La tête de lit se réveille !

L’histoire de la tête de lit

Sous l’Ancien Régime, la tête de lit est donc objet d’ornement et d’apparat, mais possède un réel rôle pratique et de confort : on s’y adosse, puisque la coutume est de dormir non pas couché mais assis – la position allongée, synonyme de mort, étant réservée aux malades… et aux défunts. Elle pouvait tout autant se révéler un simple rempart contre le froid des parois contre lesquelles le lit était appuyé.

De nos jours, la tête de lit a conservé cet esprit à la fois cosy et décoratif et participe pleinement à l’ambiance de la chambre. Elle décline une palette de matières pour s’accorder à tous les intérieurs : bois, tissu, cannage, cuir, métal… Celles-ci sont brutes ou richement travaillées, et à la portée de toutes les bourses. La tête se coordonne, au besoin, au parementage du lit (l’habillage du sommier), voire au mur et aux rideaux, quitte à faire appel aux talents d’un tapissier qui saura réaliser des produits sur mesure, dans toutes les dimensions : en largeur, de mur-à-mur, en verticalité, pour donner de la hauteur à la pièce…

La tendance est aux modèles enveloppants

Douillets, aux bords rabattus de part et d’autre du lit pour former un cocon réconfortant, voici la tête de lit 2021. Sous l’impulsion de quelques designers, pragmatiques par nature, elle dépasse largement son statut de mobilier d’apparat pour accéder à celui d’objet pratique. Elle intègre alors des tablettes en guise de chevet, de l’éclairage, des prises de courant, voire des casiers. S’écartant du mur, elle peut même devenir élément structurant et se métamorphoser en bibliothèque, en rangement, séparer des espaces ou encore dissimuler un dressing. Pratique et esthétique, belle et intelligente en somme : une tête aussi bien pleine que bien faite.