1. Accueil
  2. sofa
  3. Argentine : ce magasin a inventé les premiers meubles qui se séparent en cas de divorce (vidéo)

Argentine : ce magasin a inventé les premiers meubles qui se séparent en cas de divorce (vidéo)

C’est un concept original qui vient de l’entreprise Hogar&Deco. Lors du confinement, cette enseigne argentine a ainsi eu l'idée d'inventer des meubles qui peuvent se séparer facilement en cas de divorce dans un couple.

Baptisée «Juntos o Solos», «ensemble ou seul» en français, cette collection de meubles divisibles se veut répondre à une demande croissante dans la mesure où les divorces ont augmenté de 35 % en Argentine, expliquent les médias locaux.

«C'est une gamme de produits qui vous permet de recommencer votre vie et de vous déplacer avec une partie du mobilier d'origine, mais en même temps, une fois séparés, ces meubles ont l'air totalement nouveaux», s'est félicité Federico Fontenla, directeur général de Hogar&Deco auprès du site d'information Infobae.

Argentine : ce magasin a inventé les premiers meubles qui se séparent en cas de divorce (vidéo)

Cette idée, simple en apparence, a cependant «nécessité beaucoup de temps, de dévouement et un grand défi en termes de design et de fonctionnalité», a-t-il ajouté. Les meubles, mis en scène dans une vidéo promotionnelle réalisée par l'agence de communication Wunderman Thompson, ont depuis acquis une belle notoriété.

Le nom des meubles inspiré de stars divorcées

Pour compléter ce joli coup marketing, la marque a en outre décidé de nommer ses meubles en s’inspirant de couples de stars divorcées.

Une gamme a ainsi été affublée du nom de «Badiston», en référence au couple jadis formé par Brad Pitt et Jennifer Aniston. Elle propose, notamment, un canapé d’une valeur de 2.150 euros.

Hogar&Deco propose également une bibliothèque «Cruiseman», contraction de Tom Cruise et Nicole Kidman. Son prix ? 2.150 euros en entier ou 1.075 euros si l’on préfère acheter qu’une seule partie.

On peut encore trouver une table basse «Demilis» pour Demi Moore et Bruce Willis ou une table à manger «Kanydashian» pour Kanye West et Kim Kardashian.

Sur le même sujetarchitectureNew York : le gratte-ciel le plus fin du monde vient d'être inauguré

Si certains adorent cette idée décalée, d’autres restent toutefois perplexes ou la trouvent totalement absurde. Dans tous les cas, ce nouveau concept a beaucoup fait réagir, notamment sur les réseaux sociaux.