1. Accueil
  2. sofa
  3. On a testé : la cuisine de la mer de Nobile Mare

On a testé : la cuisine de la mer de Nobile Mare

Sous le soleil de Sicile exactement

On était déjà complètement sous le charme de Casa Nobile, mais la file d’attente devant cette pizzeria iconique du 2ème arrondissement a eu raison de notre patience.
On s’était ensuite rués au comptoir Nobile, l’épicerie et sandwicherie italienne qui envoie du panino et de la gelata l’été. Et voilà qu’on apprend l’ouverture d’une nouvelle adresse Nobile, qui plus est dans un lieu que j’affectionne particulièrement. Les anciennes halles de Gerland.

Tout commence par un rendez-vous avec une chère et vieille amie.
Enfin vieille… pas tant que ça, disons “de longue date”, pour ne froisser personne (en plus on a le même âge).
Habitante des vertes contrées du sud-ouest de Lyon, venir à la ville en voiture lui procure quelques sueurs froides. Je m’interdis évidemment tout jugement, moi la bobo à vélo que je suis, et lui propose un rdv à Gerland, garantissant un accès sans stress à la sortie du périph, un parking gratuit et un début de soirée apéro au Ninkazi.

Après quelques effusions de joie, un énorme câlin sans masque et quelques verres de vin, on se dirige vers Nobile Mare.

De l’ancienne halle gourmande au restaurant italien

L’architecture de ce lieu emblématique de Gerland, ancien marché couvert datant de 1933, a été conservée et nous plonge dans un décor gourmand et plein d’histoire.

On a testé : la cuisine de la mer de Nobile Mare

Le lieu, précédemment occupé par le restaurant de poissons Jolls, est toujours aussi impressionnant. Dans la grande halle en L, très haute de plafond est très lumineuse, on découvre de grandes verrières, des mezzanines, des oliviers en pots et les fameuses cuisines installées dans les anciennes échoppes commerçantes des halles.
Je suis aux anges quand on nous installe à côté du buffet d’antipasti et de la rustique trancheuse à jambon.

Quelle belle énergie ! Les serveurs courent dans tous les sens en parlant italien, des odeurs délicates sortent des cuisines, les casseroles s’agitent sur les fourneaux et les convives semblent tous heureux d’être là. On ressent l’effervescence d’une vraie trattoria.

Antipasti, primi, secondi, dolci… la totale

Nobile Mare est donc spécialisé dans les plats de la mer. On trouve à la carte des plateaux de fruits de mer, des spécialités italiennes de pâtes, comme les fameuses linguine al vongole, les linguine à l’encre de seiche, les bucacini à la sardine, des pâtes aux couteaux de mer, un risotto marinara, un couscous de poisson (à la trapanese). Et également, une belle carte de poissons grillés et poulpe mariné.

Le petit plus qui fait tout, c’est le supplément poutargue râpée qu’on peut ajouter sur son plat de pâtes. Vous connaissez la poutargue ? c’est la poche d’œuf de mulet séché, à l’aspect un peu confit et au goût puissant (de poisson) très iodé. Il faut être amateur, moi j’adore.

anti-pasti

Rien que cette assiette vaut le déplacement. La version pour une personne est en fait largement assez copieuse pour deux. Regardez donc ce joli monticule. (16€ version charcut et 10€ version végé).
On retrouve entre autre : artichaut à la romaine farci à la menthe et à l’ail, aubergine à la parmigianna, courgettes marinées, picillos jaunes à l’huile… Et puis du jambon cru tranché finement et une belle tranche de mortadelle.
Sans mentir, tout est délicieux !

On avait aussi commandé la très en vogue burrata truffée (qui arrive à résister à une burrata truffée ?).
C’est à partir de là que ma copine se débine et décide de décommander son plat de pâtes.

pastas

Moi, il m’en faut plus. J’ai pris les fameuses Linguine cacio e pepe qui sont à tomber de sa chaise.

Elles sont tournées, roulées, frottées et retournées dans la grosse meule de parmesan, puis flambées à la grappa. Et c’est précisément ça qui fait TOUTE la différence. La grappa, qui donne à ce plat un goût vraiment unique. Le plat n’est pas donné (25€), mais tout comme pour l’entrée, il y en a largement pour deux. J’ai finalement craqué et j’ai pu repartir avec mon repas du lendemain.

Dolci

Petit retour de flamme de mon amie qui est plutôt bec sucré et qui commande un café gourmand avec son assortiment de délicieux petits desserts : Canolli, tiramissu et amaretto et encore une fois, une portion vraiment assez copieuse pour être partagée.

conclusione

Nobile mare s’annonce comme une valeur sûre pour manger au sud de Lyon. On y est accueilli avec le sourire et juste ce qu’il faut de familiarité. La cuisine y est généreuse, gourmande et surtout délicieuse et le cadre de trattoria animé plein de charme et de convivialité. Voilà quoi. On a passé un excellent moment.
Et comme nous n’avons finalement pas goûté à la carte de poissons, ça me fait une très bonne raison de revenir.


NOBILE MARE
💰 assiette Antipasti : 10€ | plat de pate : à partir de 13€ | poisson grillé : 24€
🏠 283 Av. Jean Jaurès, 69007 Lyon
🚇 Métro B arrêt Desbourg
🕐 Ouvert du mardi au samedi midi et soir
📞 04 78 72 10 10
♿ Restaurant accessible
💻 https://www.casanobile.fr/