1. Accueil
  2. carpet
  3. Il paraît que l’ananas change le goût de la vulve : intox ou vérité ?

Il paraît que l’ananas change le goût de la vulve : intox ou vérité ?

Vous étiez peut-être passée à côté de cette légende urbaine, mais vous ne pouvez désormais plus ignorer cette hypothèse radicale. Boire du jus d’ananas donnerait un goût sucré au sperme et aurait une influence positive sur l’odeur des vulves — voire leur saveur.

Cela ne sort pas de nos cerveaux certes parfois surprenant, mais de cet article de MEL Magazine. Enquête !


Hey sexy

La nourriture influence nos odeurs corporelles

Nous sommes ce que nous mangeons, toutes sécrétions comprises.

La nourriture que nous choisissons d’ingurgiter a notamment un impact sur l’odeur de nos fluides corporels. Quiconque a déjà pissé après avoir mangé trois asperges ou transpiré après du fenugrec (bonjour, c’est la sueur odeur curry) est au courant.

Si l’on suit cette logique, certains aliments pourraient à l’inverse influer positivement sur nos odeurs corporelles.

En 2017, la chimiste Anne Helmenstine rassemblait toutes les données connues pour conclure que « le nombre limité d’études disponibles montre que l’ananas a un effet sur le sperme et les sécrétions vaginales. »

Mais si l’alimentation et le mode de vie (tabac, sommeil, alcool…) influent sur nos odeurs corporelles, aucun aliment ne peut magiquement parfumer votre intimité à la dernière minute, comme le rappelle l’urologue Koushik Shaw dans Health :

« On est ce que l’on mange, mais pas immédiatement. Le fluide prostatique contenu dans le sperme peut être fabriqué des semaines, voire des mois avant l’éjaculation. »

Inutile donc descendre la brique de jus quand votre plan cul sonne à l’interphone : c’est trop tard. Et sachez que même les partisans de l’ananas ne s’accordent pas tous pour ce qui est de consommer le fruit frais, en conserve ou jus !

Il paraît que l’ananas change le goût de la vulve : intox ou vérité ?

Quels que soient les effets potentiels de l’ananas, cette légende du sperme et de la cyprine boostée au fruit pose cependant un autre problème. MEL Magazine cite une actrice porno chevronnée, Tasha Reigns, qui confirmerait les bruits qui courent mais en donnant un argument surprenant :

« Avant une prise, une actrice ou un acteur expérimenté boira du jus d’ananas ou autre chose de sucré […] Ne sentir soit aucune odeur, soit une bonne odeur, ça crée un meilleur environnement pour le sexe. »

Permettez-nous de ne pas être d’accord.

L’odeur de votre vulve est normale

Le problème avec ce genre d’« astuce », c’est qu’elles véhiculent l’idée de quelque chose à améliorer, à perfectionner.

C’est vrai, le sperme peut être amer comme la mort, mais bonne nouvelle, rien ne vous oblige à l’avaler. Si le goût ne vous dit rien qui vaille, vous pouvez tout à fait changer d’avis en cours de route. Oui, recracher, voilà.

Quand on lèche une chatte en revanche, difficile de passer à côté de son goût et son odeur.

Mais pourquoi chercher à les modifier ? Sous-entendrait-on que le fumet naturel d’une vulve n’est pas convenable ? Que les femmes devraient utiliser une énième solution pour palier ce « défaut » supplémentaire ?

Si Tasha Reigns préfère le sexe sans odeur, cela la regarde mais pour de nombreuses personnes, les émanations corporelles, même très intenses, peuvent être considérées comme excitantes.

Quant à parler de « bonne odeur », nous touchons ici aux limites de la subjectivité…

Exit le jus d’ananas, bienvenue le soin de soi

SCOOP, donc : l’odeur et le goût de votre vulve sont normaux, tout comme son apparence.

En revanche, si vous faites cette tête en enlevant ta culotte, il y a peut-être un souci.

Ça peut arriver, d’avoir vraiment un truc à la chatte qui engendre des mauvaises odeurs, mais ça ne se traite pas avec du jus d’ananas.

On ne peut donc que vous inviter à manger une belle dose de fruits et légumes, mais aussi à aimer votre corps et vos fluides tels qu’ils sont. S’aimer, c’est très bon pour la santé — et ça, c’est pas une fake news.

À lire aussi :Votre cyprine ronge le fond de vos culottes préférées (mais c’est normal, pas de stress)

Crédit photo : Anna Shvets / Pexels